Hommage à un grand bénévole pour la MAEC

Par Alfred Rioux, mandataire pour La Maison l’Arc-en-Ciel

J’ai le regret de vous informer qu’en décembre dernier, notre dévoué secrétaire, Frère Fabien Landry fms, du Collège Laval, a dû nous quitter pour se retirer  à l’infirmerie de Château-Richer afin d’y recevoir des soins de longue durée. Ce géant du travail a été terrassé par l’épuisement et une surdité presque totale.

Frère Fabien était présent dans toutes nos activités et nos œuvres en autant qu’elles  profitent aux jeunes. Fabien fut à l’origine de notre fondation comme secrétaire. Il fut mon mentor, une inspiration et un bras droit indispensable pour nous tous.

Les membres du Conseil s’unissent à moi pour souhaiter à Frère Fabien une VRAIE retraite bien méritée, bien que son tempérament toujours actif nous réserve sans doute quelques surprises.  Que le Seigneur lui accorde paix et sérénité et le garde parmi nous encore longtemps!

Fabien-facebook

Frère Fabien Landry

Publicités

13 réflexions sur “Hommage à un grand bénévole pour la MAEC

  1. Frère Landry, je vous l’ai dit maintes fois, votre sourire, votre accueil, mais surtout cette étincelle dans la pupille qui se nourrit des petits plaisirs quotidiens, des rencontres, des idées c’est ce qui vous caractérise à mes yeux.

    Vous n’avez jamais pris votre retraite, ce n’était en fait qu’une pause, pour remplir cet immense vase de générosité, vous n’avez jamais cessé d’être un ambassadeur pour la MAEC, grâce à vous, des hommes que vous avez connus, inspirés en tant que professeur ou directeur, passent et soutiennent la MAEC, parce que comme ils disent tous  » ils ne peuvent rien vous refuser « . Merci pour le partage de votre expérience, votre patience, votre sagesse….beaucoup plus grande que la mienne…..merci pour les enfants !!!

  2. Claude Marineau
    Frère Landry,

    J’ai eu l’honneur et le plaisir de travailler avec vous pendant une dizaine d’années. Quel homme vous êtes : méthodique, perfectionniste, disponible, emphatique et doté d’une mémoire phénoménale.
    À votre contact j’ai beaucoup appris, entre autres à limiter les attentes qu’on doit avoir envers les autres bénévoles avec qui on est appelé à travailler.
    Je garderai de vous un souvenir impérissable. Bonne retraite et reposez-vous bien, vous l’avez tellement mérité.

  3. Cher frère Fabien,

    Je n’avais rien fait dans ce monde que vous y aviez déjà tout fait. Ce fait à lui seul pourrait être digne d’intérêt, mais placé devant l’ampleur de l’implication communautaire et pastorale qui fut la vôtre durant tant de décennies, mon étonnement a vite fait place à une admiration bien sentie. Sachez que c’est un honneur pour moi, ma femme et mon fils de vous connaître. Vous enrichissez nos vies et je vous souhaite de continuer à le faire pour longtemps.

    Votre ami,

    Patrick Santerre

  4. Très cher Ami Fabien,
    Je me permets de vous appeler « Ami » car il me semble vous connaitre depuis toujours… vous êtes un ami de la famille depuis tellement de décennies. Et lorsque je me suis jointe à la Fondation, vous m’avez accueillie à bras ouverts en toute amitié. Vos nombreux contacts et connaissances m’ont toujours fasciné et vous avez toujours su les utiliser de façon professionnelle pour soutenir l’œuvre qui vous tient à cœur. Frère Fabien, l’heure de la retraite a sonnée et malgré le grand vide que vous avez créé à la Fondation, vous allez toujours demeurer une inspiration et un modèle à suivre. Bon repos cher Ami.

  5. Mon cher Fabien

    Depuis 1942, nous avons fait plus que nous côtoyer . En effet, pouvons-nous compter les heures que nous avons cheminées ensemble dans les différentes œuvres maristes telles AMI, CHM FRAT, La Maison Arc en ciel et tous les autres événements qui nous rapprochaient.

    Grâce a toi, je vis et continue de vivre cette affiliation mariste sous l’œil de Saint- Marcellin Champagnat et guidé par notre Bonne Mère Marie. Les années si bien utilisées font rider la peau et occasionnent des inconvénients physiques qui font bifurquer notre action sur la Route du Service; heureusement, avec une vie si bien remplie, tu as maintenant le temps de dire MERCI pour tout le bien reçu et donné. Je t ‘accompagne par la prière sur cette Route de l’APOTHEOSE CÉLESTE que je désire le plus loin possible.

    Jean-Louis Cardin

  6. Cher Frère Landry,

    Les fondations de l’Arc-en-Ciel ont été érigées, il y a plus d’une décennie, sur le roc : inébranlable… malgré vents et marées … Elles ont résisté au temps et aux intempéries malgré et contre tout.

    Aujourd’hui l’un de ses plus anciens piliers, de ceux qui ne se remplacent pas mais sur lesquels on prend appui, on se solidifie, on s’inspire, laisse aux autres le poids de sa connaissance, le défi de la grandeur, du dépassement, de la résistance, de l’amour universel… de l’inébranlable…

    Cher Frère Landry, nous avons construit ensemble les fortifications de l’Oeuvre, dans le respect et la confiance ; l’unité dans la diversité : une leçon d’humilité! Nous avons traversé des épreuves, mais nous avons résisté et n’en sommes devenus que plus forts et nous vous en sommes profondément reconnaissants.

    Nous savons que vous serez toujours là, présent spirituellement et que vous porterez toujours dans votre cœur le flambeau de l’espoir; ce qui nous a unit dans ce combat du VIH/SIDA à une période d’’obscurantisme à la fois si lointaine et si proche. N’est-ce pas ça l’enjeu des grands combats?

    Frère Landry, recevez toute notre gratitude pour votre dévouement et votre générosité.

    Que cette nouvelle phase existentielle en soit une de renouveau avec en fond de toile des sentiments de joie, de paix et de travail bien accompli.

    Avec toute notre affection,
    Danielle Reid Penette,
    Robert E. Penette

  7. Cher ami Fabien

    Je veux aujourd’hui t’exprimer mon admiration relativement à ton implication dans plusieurs oeuvres, mais particulièrement celle de La Maison l’Arc-en-Ciel.

    Comme dans ta carrière d’éducateur, tu as été très inspirant pour beaucoup de jeunes et de parents, tu as été depuis 10 ans un chasseur de têtes et de coeurs très efficace au profit de La Maison l’Arc-en-Ciel.

    Oui, encore longue vie dans la sérénité de ta retraite… Félicitations !

    Union de prières.

    Gaston Martel

  8. Jean-Baptiste
    Cher Frère Fabien, J’ai toujours admiré ton enthousiasme dans ton rôle de secrétaire du C.A.de la fondation, ta capacité d’analyse ou de réflexion face à certaines situations données et ton leadership.
    Lors de nos réunions, tu nous aides à nous recentrer vers l’objectif ultime de La Maison l’Arc-en-Ciel tout en pensant aux sourires des enfants et en semant l’espoir.
    Je te souhaite de recouvrer ton sourie et ta santé.

  9. Du temps, de l’énergie, mais surtout de l’amour, voilà ce que vous avez donné aux enfants d’ici et d’ailleurs. Travailler avec vous a été pour moi un réel plaisir, mais surtout un bel apprentissage. J’ai découvert en vous un homme tenace dans ses idées, une personne qui n’avait pas peur du travail, une personne toujours prête à servir et tout ça malgré une surdité pas toujours évidente à gérer. Mille fois mercis pour votre dévouement à notre cause.
    Ne me reste plus qu’à vous souhaitez bonne route, mais surtout au plaisir d’une rencontre amicale dans un proche avenir, je l’espère.

  10. Bonjour Frère Landry,

    J’espère que cette période de repos forcé vous permettra de reprendre le dessus.

    Aujourd’hui, je veux remercier « le grand semeur » que vous avez été. Votre récolte sera la plus belle de toutes; toute une nouvelle génération de semeurs qui sauront continuer vos œuvres et perpétuer votre vision.

    Merci pour tout et reposez-vous!

    Richard Mayrand, A75

  11. Quel plaisir d’avoir fait votre connaissance par l’entremise de Diane et à travers La Maison l’ Arc-en-Ciel. Bien que brèves, ces rencontres me resteront toujours en mémoire en me rappelant l’ homme chaleureux, généreux et dévoué que vous êtes. Je vous souhaite maintenant du repos et du temps à passer auprès des gens que vous aimez.

  12. Cher Frère Fabien, vous avez toute mon admiration : malgré un handicap auditif, vous avez fait un travail extraordinaire en rédigeant les procès-verbaux de toutes nos réunions et ce, en plus de toutes vos autres tâches et responsabilités ailleurs. Merci de tous vos bons services. Votre charisme nous restera en mémoire. Je vous souhaite de recouvrer la santé et de bien profiter de la vie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s